Jardin du Luxembourg : Charles Baudelaire

Où ? Jardin du Luxembourg – 6ème arrondissement

Ce buste en pierre de Charles Baudelaire (1821-1867), vous le trouverez en entrant dans le Luco par la rue Auguste Comte et en suivant le chemin vers la gauche.

Il se situe grosso modo en face du Lycée Montaigne que l’on aperçoit à travers la grille.

baudelaire_luxembourg1_6e

baudelaire_luxembourg3_6e

Sur le piédestal est apposée une plaque où est gravé un passage – la dernière strophe – du poème « Les Phares ».

Ce poème se situe dans les premiers textes des Fleurs du Mal.

Baudelaire y évoque des artistes (Rubens, De Vinci, Michel-Ange, Rembrandt, Puget, Watteau, Weber et bien sûr Delacroix) qui, par leur génie (sculpture, peinture, musique) ont tous tenté chacun en son temps d’approcher la beauté éternelle et par cette quête infinie et tourmentée du divin ont, ainsi que des phares, éclairé leur époque.

On remarque dans ce texte que Baudelaire ne cite aucun écrivain. Trop modeste Baudelaire ? Probablement pas ! Par ce poème, il devient d’emblée celui qui par sa plume – trempée dans le vif du génie – va poursuivre la quête d’absolu de ses illustres aînés.

Cette statue rend hommage à ce poète important qui, enfant, se promenait avec sa mère dans le jardin du Luxembourg.

baudelaire_luxembourg2_6e

 

Publicités

Le Luco et son palais

Où ? Jardin du Luxembourg – 6ème arrondissement

« Luco » est le surnom du Jardin du Luxembourg.

Bref historique :

1612 : Marie de Médicis (1575-1642), veuve du roi de France Henri IV et mère de Louis XIII, rachète l’hôtel particulier qui appartenait au duc du Luxembourg.

1615 : Elle le fait restaurer et agrandir par l’architecte Salomon De Brosse (1565-1626) et demande à ce qu’un grand jardin l’accompagne.

XIXème : Des transformations importantes intérieures comme extérieures seront dirigées notamment par Jean-François-Thérèse Chalgrin (1739-1811) l’architecte du néoclassicisme sous l’empire de Napoléon 1er ou encore par Alphonse de Gisors (1796-1866) l’architecte de la Monarchie de Juillet. Les travaux haussmanniens du Second Empire avec le percement ou l’élargissement de rues modifieront également le plan du jardin.

1940-1945 : Sous le régime de Vichy, le palais a servi d’état-major à la Luftwaffe 3 et le jardin de parking.

1958 : Le palais accueille le Sénat de la Vème République. Le Sénat qui a en main la gestion du domaine.

Dans le jardin :

Nombreuses choses à voir comme des fontaines, sculptures, plantes, musée… que « Paris au fil des rues » vous présentera.

Vue sur le palais depuis le jardin

palaisluxembourg_6e

Vue d’en haut : voir article

Cariatides groupées par deux sur le fronton du palais 

palaisluxembourg_6e_2