Le lion qui regardait la Liberté

Où ? Place Denfert-Rochereau – 14ème

Note : Ce « Lion de Belfort » est une sculpture d’Auguste Bartholdi (1834-1904) et est la réplique réduite du haut-relief qu’il avait taillé dans la roche à Belfort pour rendre hommage à la résistance de l’armée française lors du siège de la ville par la Prusse en 1870.

Le colonel qui s’est illustré dans la résistance face à l’envahisseur s’appelait Denfert-Rochereau, surnommé d’ailleurs « Lion de Belfort » .

A noter que la sculpture parisienne regarde vers la Statue de la Liberté qui se trouve à New-York, elle-même réalisée par Batholdi.

A remarquer également sur la face avant du piédestal : La signature de Batholdi, un médaillon en bronze représentant le colonel Denfert-Rochereau, les dates du siège.

liondebelfort_14e

liondebelfort2_14e

Dodo manège

Où ? Jardin des Plantes – 5ème arrondissement

Note : Ce manège, implanté en 1992, présente l’originalité de faire tourner des animaux choisis parmi les espèces disparues ou en danger.

Il a pris son nom de l’oiseau qui est devenu l’emblème des espèces découvertes par l’homme (fin du XVIème) et éteintes à peine un siècle plus tard (fin du XVIIème) : le dodo.

Sur la photo, on l’aperçoit entre le panda et le gorille…

dodo manège_5e

Supermarché Japonais

Où ? 6 rue Sainte-Anne – 1er arrondissement

Info : Ce  supermarché japonais propose une grande variété de produits, japonais bien sûr mais aussi coréens. Les amateurs de feuilles d’algues, de gimgembre mariné, de wasabi… y trouveront tout pour cuisiner eux-mêmes ! Il faut un peu s’y connaître ou bien demander conseil pour trouver ce dont on a besoin car de nombreux produits sont étiquetés en japonais…

K-markt_1er

Première réalisation signée Le Corbusier

Où ? 51 Rue Square Montsouris, à l’angle de la rue Reille – 14ème arrondissement

Note : Réalisée en 1923, Il s’agit  de la première réalisation conçue par l’architecte urbaniste Charles-Édouard Jeanneret-Gris.

Pour la signer il utilise pour la première fois le pseudonyme de « Le Corbusier » (1887-1965), pseudonyme qui restera à la postérité.

Située à l’angle des deux rues Square Montsouris et  Reille, cette villa fut construite pour abriter l’atelier du peintre français Amédée Ozenfant (1886-1966).

Le début de la rue Square Montsouris se trouve juste en face d’une des entrées annexes du Parc Montsouris.

La rue en elle-même vaut vraiment le détour tant par les différents types architecturaux des maisons qu’on y voit que par son caractère très verdoyant avec des glycines, de la vigne, de la passiflore…

Villa-atelier Le Corbusier_14ème