Jeune femme à capuche par C215

Où ? Quai Panhard et Levassor – 13ème arrondissement

c215_13eme

Publicités

Le cochon et le saint

Où ?  Rue du Faubourg Saint-Denis – 10ème arrondissement

Information : Antoine Le Grand (251-326 ap JC) était un ermite égyptien bien connu pour les tentations que le Diable lui fit  subir sa vie durant. Mais revenons à nos… cochons.

En effet, Saint-Antoine est souvent représenté en compagnie d’un cochon. Cet animal lui est attribué au Moyen-Âge en référence à l’ordre religieux de Saint-Antoine, les Antonins, dont les cochons étaient les seuls à pouvoir vaquer librement hors des leurs enclos.

Cette statue représente Saint-Antoine avec un cochon auquel il donne un rameau de chêne chargé de glands.

Et de fil en aiguille, Saint-Antoine est devenu le patron des charcutiers. Il semble d’ailleurs qu’à l’endroit où se trouve cette statue, il y eut une charcuterie.

st antoine_10e

Peinture murale – Passage du marché

Où ? Passage du Marché – 10ème arrondissement

Info : Ce petit passage est discret. L’entrée étant sombre, on ne remarque pas forcément depuis l’autre rue sur lequel il donne, les fresques.

En voici une, de style naïf, magnifiquement colorée, représentant une jeune femme prête à faire chavirer un coeur, perchée sur un arbre du printemps placé comme une séparation entre la nuit et le jour.

Cette oeuvre a été réalisée par un certain JB.

passage du marché_10e_A

40 mètres carrés de je t’aime !

Où ? Square des Abbesses – 18ème arrondissement

Note : Le mur des « je t’aime » est une œuvre de Frédéric Baron et de Claire Kito. Sur les carreaux émaillés, la phrase des amoureux est trasncrite en 250 langues !

Remarquez les petits morceaux de couleur rouge qui parsèment l’oeuvre : ce sont les morceaux d’un coeur brisé… L’Amour ne rimerait-il pas avec Toujours ?

mur des je t aime_18e

La quatrième pomme

Où ? Place de Clichy – 18ème arrondissement

La petite histoire :  Cette pomme-planisphère, oeuvre du sculpteur Franck Scurtia, été installée à cet endroit en 2011. Régulièrement taguée, elle est régulièrement nettoyée.

Avant 1942, à cette même place et avant d’être déboulonnée et fondue, se tenait la statue de Charles Fourier (1772-1837), philosophe qui intéressa beaucoup Marx et Engels.

Il est souvent cité par les mouvements anarchistes pour ses idées critiques vis-à-vis de la société industrielle et de consommation.

La pomme du Boulevard de Clichy est une référence directe à la « pomme de Fourier » qui, pour le philosophe, symbolisait la révélation de son système de pensée.

Pour Fourier, c’est la quatrième pomme qui vient après les trois autres pommes qui ont marqué l’Histoire : celle d’Adam et Eve dans la Bible (pomme de la tentation), celle de Pâris et Aphrodite dans la mythologie grecque (pomme de la discorde) et celle de Isaac Newton (pomme de la gravitation)…

Remarquez que le socle aux côtés translucides a été réalisé par dessus l’ancien socle de la statue de Fourier que l’on peut voir par transparence.

4eme pomme_bd de clichy_18e