Les esclaves d’après Michel-Ange

Où ? Avenue Daumesnil / rue de Rambouillet – 12ème arrondissement

Informations : Cette série d’atlantes orne les deux côtés du dernier étage de ce bâtiment des années 90.

Ce sont la taille et la répétition des sculptures qui frappent le regard.

Ensuite c’est ce qu’elles représentent qui interpelle : en effet, les sculptures reproduisent en les dupliquant le buste et une jambe de la  statue « L’esclave mourant » réalisée par Michel-Ange, sculpture exposée au Louvre de Paris.

L’architecte – vraisemblablement Manuel Núñez Yanowsky – a peut-être voulu rendre hommage à la renaissance italienne tout en ancrant son immeuble dans la modernité du XXème siècle, cette dernière étant évoquée par la duplication d’un même objet, système popularisé en photographie par Andy Warhol.

On remarquera que ces « atlantes » semblent être des éléments décoratifs plutôt que de soutien.

Quelques vues de l’immeuble occupé par un commissariat :

escalve2_avenue daumesnil_12eescalve_avenue daumesnil_12e

Le modèle d’origine : 

ESCLAVE Michel Ange

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s