La Force, légende noire de la Révolution

Où ? Rue Pavée – 4ème arrondissement.

Note : Avant d’être un lieu de détention, ce fut d’abord l’hôtel particulier d’Henri-Jacques Nompar de Caumont, duc de la Force.

C’est en 1780 que cette bâtisse, rachetée par le ministère de la Guerre, devient une prison ou plutôt deux prisons : La Grande Force et la Petite Force, cette dernière étant réservée aux femmes.

Cette prison est connue pour avoir été aussi le lieu du massacre de certains prisonniers et notamment de l’assassinat atroce de la princesse de Lamballe, amie de Marie-Antoinette. Ces massacres ont donné naissance à la « légende noire de la Révolution ».

Dans les Misérables de Hugo, c’est de cette prison que s’évade l’affreux Thénardier…

Détruite en 1845, il ne reste aujourd’hui plus qu’un pan de mur (grosses pierres à gauche).

prisondelaforce_4e

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s